Collection Récits d’hospitalité, Les éditions commune



FORMATION #7


“ÉDITER À ÉCHELLE 1”
Avec Martine Derain, Les éditions commune




Bénéficiaires
Bénévoles d'associations avec un intérêt particulier pour l’édition (projets en cours ou à venir). Aucune obligation d’expérience ou de formation préalable dans le domaine de l’édition. Intérêts particuliers pour le cinéma, les sciences humaines, la politique, la littérature, l’art, l’invention des formes.
Pour s’inscrire : envoyer un email (présentation + intérêt spécifique à la formation) à talitha.contact@gmail.com - la formation est gratuite.

Dates  / Lieu
Rennes
Vendredi 29 avril, Les Ombres Electriques (10 rue des Trente)
et samedi 30 avril, Les Ombres Electriques (10 rue des Trente)
De 9h30 à 18h

Organisation
Association TALITHA (Acousmatique, Argentique et Archives du Cinéma), Rennes www.talitha3.com. En collaboration avec Animal DEBOUT et Les Ombres Electriques. 
Avec le soutien de la Région Bretagne, Fonds pour le Développement de la Vie Associative.

Martine Derain est artiste et éditrice. Elle aime travailler en dialogue et en collectif. Depuis ses premières créations en France, en Palestine (avec Dalila Mahdjoub) ou au Maroc,(avec Hassan Darsi), elle noue récits d’histoires collectives et espace public. Les livres qu’elle publie au sein des éditions commune, qu’elle a fondées en 2010, comme les films dont elle est aujourd’hui la « conteuse », sont des fables documentées dont les lignes narratives entremêlent art et politique, urbanisme et poésie. La mise en récit d’archives trouvées ou confiées, institutionnelles ou personnelles – fonds constitués au cours de longs compagnonnages avec des lieux ou des êtres – y tient une place essentielle.

Sur l’autre versant de la création, elle se préoccupe de faire vivre (d’administrer, en français ancien, prendre soin) des lieux-outils de travail pour artistes : elle a partagé l’expérience de la Compagnie, elle accompagne aujourd’hui celle du Polygone étoilé, lieu de création cinématographique non-aligné.

Quelques commandes publiques
Marseille-Provence 2013 capitale européenne de la culture ; Direction de l'Architecture et du Patrimoine (Paris) ; Consulat général de France à Jérusalem, Ambassade de France en Syrie…

Principales expositions :
Manifesta 13 (2020, exposition collective) ; Musée des Civilisations d'Europe et de la Méditerranée (MuCEM, Marseille, expositions collectives 2014 et 2015) ; Cité de l'histoire de l'immigration, Paris (exposition collective) ; Galerie Art-Cade (collective) ; Institut français de Casablanca (exposition personnelle) ; Atelier de la Source du Lion (Casablanca, exposition personnelle) ; Musée des Arts de Toulon ; Galerie Piano Nobile et Musée d'Art et d'Histoire (Genève, exposition personnelle) ; Biennale d'art de groupe (Berlin)…

www.documentsdartistes.org/artistes/derain

Les éditions commune ont été fondées en 2010 pour la publication d’une recherche associant habitants, militants, artistes, chercheurs : le livre Attention à la fermeture des portes ! racontait la mobilisation des habitants de la rue de la République à Marseille face aux agissements d’un fonds d’investissement américain visant leur éviction. Cette première ligne – droite ! – en a depuis croisé d'autres : lignes des marches de Christine Breton dans Marseille, des Quartiers Nord au centre-ville, lignes de ses Récits d'hospitalité et de ses recherches en compagnie de Walter Benjamin, timelines de films oubliés, explorés avec le collectif Film flamme et la collection Cinéma hors capital(e), lignes dansées de la compagnie Ex Nihilo, petits ouvrages de la collection de l'Orpailleuse, comme des fils tendus entre essai et poésie… Pas d'autre ligne éditoriale que celle du désir de tracer ensemble, dans la forme sensible du livre, un territoire d'expériences.

www.editionscommune.org


Contenu

> Récit rapide de l’histoire des éditions commune  : éditer comme geste artistique inscrit dans l’espace public et comme forme gardant traces d’expériences (au sens de Walter Benjamin, expériences vécues…)   

> Focus particulier sur quelques créations où l’imprimé est l’œuvre (Numéro, revue d’affiches d’artistes, 1994-1999) et Palestine (Intervention dans l’espace public, Palestine 1999)

> Des objets imprimés au livre (la place du narrateur – un narrateur collectif): ouvrages singuliers et collections. Diversité des livres et points communs : créations artistes-chercheurs, improvisation…

> La collection qu’on va regarder en détail : « Cinéma hors capital(e) » : conception d’une collection / choix des auteurs et des films / l’objet (format, papier, DVD encarté, etc.) / iconographie, montage. La présentation s’accompagnera de courts métrages des auteurs.

> mise en œuvre : graphisme, photogravure, impression, reliure. Le choix d’une relation forte avec un imprimeur (ne jamais considérer l’impression comme un geste purement technique).

> économie (budget, aides, droits d’auteur) : l’économie minimale des éditions commune

> distribution/diffusion : le choix de l’autonomie – les éditions commune assurent leur distribution/diffusion (inscription sur bases de données libraires, vente internet, rencontres en librairies, lieux d’art contemporain, salons… ) mais savent créer un « collectif » qui porte chaque livre vers le lecteur (par exemple l’expérience du numéro réalisé avec Jean-Pierre Thorn ou celle des « Récits d’hospitalité », porté par une coopérative d’habitants des Quartiers Nord de Marseille) parfois bien plus efficace qu’un distributeur… On verra aussi les limites de l’autodistribution.

> un livre en projet autour de la cinéaste franco-libanaise Jocelyne Saab, avec la chercheuse indépendante Mathilde Rouxel, des cinéastes et Film flamme-Le Polygone étoilé pour la restauration des films…

Talitha est une association basée à Rennes qui s'intéresse à penser, partager et ré-activer des images, sons, savoirs, techniques et récits peu considérés, en proposant des projets de résidences, créations, ateliers, projections, éditions et restaurations autour de l'Acousmatique, de l'Argentique et des Archives du Cinéma. Talitha milite pour une éducation populaire basée sur le partage et sur la transmission des savoirs et techniques « en voie de disparition » notamment liées à la chaîne argentique et analogique (pellicules, bandes, etc), et au livre.

Cette nouvelle session consacrée aux gestes de l’Edition intervient après “Editer, un moindre geste” avec Sandra Alvarez de Toledo et Anaïs Masson (L’Arachnéen).




Collection hors-capital(e), Les éditions commune











Fonds pour le Développement de la Vie Associative

© Talitha, 2021